Poster un commentaire

L’actu du mois_ Juillet 2012

Informations générales

Dans une de ses conclusions au terme de la conférence RIO+20 le Centre Régional environnement et développement durable exprime le constat suivant :

« Nous ne pouvons pas / plus attendre tout « d’en haut ». Nous avons la responsabilité d’agir en fonction de nos capacités. Et ce, d’autant plus lorsque les Etats peinent à se projeter dans un futur commun. Les TIC – les réseaux sociaux en particulier, les échanges d’idées et d’initiatives, les coopérations – internationales notamment – entre collectivités, entreprises ou associations, peuvent être des outils de mobilisation « horizontale » en vue de progresser ensemble et construire d’autres voies de développement. »

être des outils de mobilisation « horizontale » en vue de progresser ensemble et construire d’autres voies de développement.

Ces conclusions confirment l’importance de la promotion de l’innovation citoyenne sur les enjeux profonds du développement durable

Par ailleurs, en marge de cette Conférence, nous recommandons à nos adhérents la lecture attentive de l’article publié dans Le Monde, relatif aux nouveaux besoins d’éducation permettant aux jeunes de s’ inscrire pleinement dans les nouveaux défis qui se posent aujourd’hui à notre planète. Pour la première fois l’alerte est donnée par des autorités militaires qui voient dans les dérèglements planétaires de nouvelles sources de conflits et d’insécurité globale. Ces constats amènent à coordonner les transitions éducatives et celles des institutions militaires.

Sans citoyens formés et informés, l’innovation citoyenne progresse lentement et au fil du hasard… D’où l’importance des questions de formation et d’éducation !

Nouvelles de notre association

Le programme des Rencontres de l’Innovation citoyenne est désormais finalisé ; il pourra être en ligne dès la fin de ce mois. Le lieu où se dérouleront ces Rencontres est en cours de validation. Ce qui est sûr, c’est que ces Rencontres auront lieu les 13 et 14 Novembre, avec Gunter Pauli (Club de Rome), Guy R. Cloutier (Le Pouvoir du Futur), Mathieu Baudin (Institut des Futur désirables) et d’autres experts et grands témoins de la transition en cours tant dans des entreprises que dans les territoires.

Ces Rencontres sont conçues et organisées avec notamment le soutien actif du Ministère de l’Ecologie, du Développement Durable et de l’Energie.

Développement de nos partenariats

Nous poursuivons notre politique de développement et d’approfondissement de notre réseau, riche déjà d’une trentaine d’organisations «partageant nos valeurs» et menant des actions cohérentes avec les nôtres. ICDD, grâce à ces Rencontres annuelles que nous organisons, apparaît de plus en plus comme une organisation permettant de connecter entre elles des dynamiques qui tendues vers un même « futur souhaitable ». Parmi les organisations que nous avons contactées ce mois –ci, on peut citer :

  • Le Club de Budapest, animé par Carine Dartiguepeyrou qui vient de publier un ouvrage collectif sur « Les voies de la résilience », chez l’Harmattan. (Voir Bibliographie de la Newsletter de Juin).

 

  • Le Réseau des Collèges des Hautes Etudes Environnement et Développent Durable. Ce réseau est particulièrement actif en Bretagne et en Aquitaine. Le Collège de Paris présente mardi 3 Juillet les travaux de fin d’études de la promotion 2011- 2012.

 

  • Entrepreneur d’avenir : contact avec le groupe de réflexion « pour une politique sociale responsable et innovante » qui concluait ce mois-ci ses travaux, et avait invité Issac Getz (auteur de « Vos idées changent tous !), et qui a présenté son dernier ouvrage « Liberté en Cie ». Nous reviendrons en septembre sur cet ouvrage majeur d’Isaac Getz, déjà traduit en plusieurs langues, et qui peut être, pour tout responsable, source majeure d’inspiration.

 

  • La Maison Deyrolles, éditeur bien connu de supports pédagogiques pour la découverte de la nature (ce fut l’éditeur attitré des cartes géographiques et leçons de choses dans nos écoles pendant tout el 20 ème siècle) Deyrolle a créé récemment une ligne éditoriale « Deyrolle pour l’avenir » qui tend à aider les écoles…et les citoyens en général à prendre conscience des enjeux de développement durable pour notre planète, et pour l’humanité. Voir http://www.deyrollepourlavenir.com; des contacts sont prévus pour travailler avec Deyrolle sur des kits pédagogiques illustrant notamment les thèmes d’une économie sans aucun rejet non recyclable par la nature.

 

Par ailleurs des contacts sont pris avec le Groupe La Poste, Accenture, et le Réseau français des Etudiants pour le Développement Durable : les résultats de ces contacts seront dans notre prochaine Newsletter (Aout Septembre) .

 

Vu sur le terrain

 

  • L’organisme Bretagne développement innovation, dans le cadre de la 6e Semaine de l’innovation, a organisé une visite de la Scop Le Relais Bretagne. Il s’agissait de mettre en avant les innovations sociales et les innovations techniques propres à cette entreprise qui vient de recevoir l’Oscar d’Ille-et-Vilaine dans la catégorie développement durable. En savoir plus… . A noter que le fondateur du Relais sera notre témoin privilégié lors des Rencontres de l’Innovation citoyenne le 13 Novembre.
  • Avec le Groupe SOS et Ashoka, nous avons pu prendre part au lancement de « jeunes pousses » de l’entrepreneuriat social 2012. L’an dernier, nous avions remarqué le projet très prometteur d’Alexandre Castel, jeune ingénieur de Douai. qui proposait des stations d’énergie alimentées par éoliennes et panneau solaires pour permettre d’apporter de la lumière dans les villages isolés d’Afrique. Cette année, 4 projets étaient présentés :
  1. Enerco : substitution du bois par des « briquettes de biomasse » dans les villages d’Afrique menacés par la déforestation : énergie propre, peu coûteuse et préservant la nature.
  2. Les Mauvaises Herbes : l’objectif est de permettre aux citadins de disposer à moindre frais d’une alimentation saine, en développant une agriculture bio urbaine : dans les espaces disponibles, sur les terrasses des immeubles, etc…Tout un programme « simple et puissant » !
  3. Agi’Mobile : un programme visant à permettre aux personnes isolées et handicapées, au fond des territoires, de disposer d’un moyen pas trop coûteux leur permettant de sortir de leur isolement et de faire les déplacements qui leur sont nécessaires.
  4. Passer’elles : un programme visant à tirer parti du temps que passe en France des personnes étrangères pour longue maladie pour les aider à faire reconnaître leurs talents (ou à les développer) et de les aider à s’engager dans une vie professionnelle, même temporaire, dans notre pays.

Ces quatre projets ont été débattus, et les « jeunes pousses » sont reparties avec des éléments pour approfondir leur projet, en vue de le lancer dans les prochains mois avec succès.

Travaux en cours

La traduction de la seconde tranche des 100 fiches de Gunter Pauli est bien avancée. La première tranche a fait l’objet d’une édition aux éditions Caillade, et elle rencontre un réel succès : cette traduction et cette édition en langue française étaient vraiment nécessaires ; il reste une quinzaine de fiches à traduire pour la seconde tranche. Si, pendant ces mois de Juillet et août quelques lecteurs de cette newsletter se sentait le goût de participer à ce travail bénévole, sachez qu’une fiche tient en quatre pages, que les sujets sont souvent passionnants et que le coordinateur de ce travail est Xavier Jacquemart : xavier.jacquemart@free.fr

La revue des revues

 

Nous suivons régulièrement quelques revues :

  • La revue Durable, de Fribourg, trimestrielle, qui a sorti récemment un dossier très riche sur les « Eco-quartiers » (voir notre Newsletter de Mai);

 

  • Décisions Durables, bimestrielle, qui vient de publier sont 11ème numéro, avec un dossier sur le rôle croissant des femmes, notamment sur les questions portant sur les questions de développement durable. Parmi les informations « porteuses d’avenir », citons les articles sur la production d’énergie à partir de phytoplancton (p.26), un village qui s’est déconnecté des grands réseaux d’énergie depuis 2008, et qui « se suffit à lui-même, grâce à ses éoliennes, ses panneaux solaires et son biogaz : depuis Fukushima ce village, à 60 km de Berlin reçoit des visiteurs venus du monde entier !!

Autre curiosité très symbolique : les grands abattoirs de Chicago, berceau du « taylorisme » (pour la découpe automatique des porcs suspendus à des crocs et leur ‘transformation’ en chair à saucisse et autres conserves..) ont été rachetés en 2010 pour être transformés en « ferme verticale » dans une perspective de production « circulaire » de champignons, thé, poisson, bière… »tous les déchets de l’un étant nourriture pour un autre… » : nous sommes bien dan C’est d’aileurss la vision de Gunter Pauli d’une économie « bleue », sans complexe, et sans rejet !

  • Interdépendances, revue trimestrielle du Groupe SOS, dont le contenu dans sa dernière livraison est particulièrement intéressant. Son rédacteur en chef « invité » est Bill Drayton, le fondateur d’Ashoka, ONG international qui soutien à travers le monde les « entrepreneurs sociaux les plus innovants », non pas pour l’innovation en elle-même, mais pour la puissance de leur projet eu égard aux problèmes sociaux du monde d’aujourd’hui. Ce numéro se penche sur un problème crucial : quelle école pour le 21ème siècle ? Puis il revient sur le personnage de Gandhi, qui s’affirme de plus en plus comme l’inspirateur de nombreux dirigeants et entrepreneurs à travers le monde « soyons nous même le changement que nous voulons pour le monde ! » principe de cohérence, d’implication personnelle et d’exemplarité sans lequel rien de sérieux ne peut se faire ! On y trouve ce mois-ci également un excellent article sur des actions en faveur du logement social « un toit pour tous », développées en Inde et fondées sur une approche « hybride », associant ONG et entrepreneurs privés.

Nous avons également lu pour vous ce mois-ci deux autres revues :

  • Terra Eco, revue mensuelle destinée au « grand public », avec un dossier ce mois-ci sur un phénomène qui se développe : le développement des végétariens (peut-être moins en France qu’ailleurs, mais en France aussi…). A la fin du numéro, plusieurs pages consacrées à ceux « qui changent le monde », avec présentation d’initiatives heureuses et très pertinentes (cf : marine à voile sur un « deux-mâts » par des bretons qui vont chercher dans les caraïbes du café du commerce équitable, et qui emmènent avec eux des passagers partant à la découverte d’un nouveau type de tourisme.. !) Excellent « bilan carbone », tant pour le transport du café, que pour le tourisme !

 

  • Kaizen, la nouvelle revue engagée du mouvement Colibris : bimestrielle, et qui vient de sortir son numéro 2, avec un dossier : « vivre sans pétrole et sans nucléaire, c’est possible ! ». C’est d’ailleurs l’objectif déclaré de nouveaux territoires particulièrement engagés sur cette question, comme l’île de Gotland, les îles Canaries, mais aussi des villes et des villages de plus en plus nombreux (cf le village allemand de Feldheim, près de Berlin..). Il reste que pour les grandes villes et les grands centres industriels, on en reste à chercher les voies d’une transition qui pourra durer 30, 50 ans, voire davantage…

Agenda

  • 3 Juillet, conférence du CHEDD de Paris, avec présentation des projets des auditeurs de la dernière session. Thème : « basculer vers les années 2050 : le temps des ruptures heureuses ».

 

  • 5 Juillet : campus d’été à la Maison de l’Argentine (Paris 6ème), du Collège des Directeurs Développement Durable (C3D) sur les thèmes : « La RSE, nouvel outil de la transition du modèle des entreprises », « Après Rio + 20, comment soutenir un nouveau modèle de croissance verte dans un contexte économique mondial dégradé ? », « L’entreprenariat social et solidaire, un puissant levier de la croissance verte ? ».

 

  • 7 et 8 septembre : les Inspirations 2012 de l’Institut Inspire, aux Iles Porquerolles. En savoir plus…  

 

  • Les 26, 27 et 28 septembre 2012, Réseau Ideal, Ideal Connaissances et les Ecomaires co-organisent avec la ville de Grande-Synthe, les Assises Nationales de la Biodiversité. Destinés aux élus et aux équipes techniques au sein des collectivités, des gestionnaires d’espaces, aménageurs publics et privés, entreprises de génie écologique, ces deux jours visent à promouvoir l’échange de savoir-faire et permettent de confronter expériences et perspectives.

Rejoignez-nous !!

 

Si nos travaux vous intéressent, n’hésitez pas à nous rejoindre au cas où vous n’auriez pas encore souscrit à l’adhésion 2012 :

10 euros pour étudiants et demandeurs d’emploi
30 euros pour l’adhésion normale 2012
90 euros pour l’adhésion en tant que « membre actif 2012», participant à nos travaux et bénéficiant des résultats de nos études.
Chèque à libeller et à adresser à « association ICDD » chez Aérial, 16 Avenue de la Grande
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :